Dragon plusieurs ttes et le Dragon plusieurs queues (Le)


Recueil : I parution en 1668.
Livre : I
Fable : XII composée de 28 vers.

La Fontaine
001  
002  
003  
004  
005  
006  
007  
008  
009  
010  
011  
012  
013  
014  
015  
016  
017  
018  
019  
020  
021  
022  
023  
024  
025  
026  
027  
028  
Un Envoy du Grand Seigneur
Prfrait, dit l'Histoire, un jour chez l'Empereur,
Les forces de son Matre celles de l'Empire.
Un Allemand se mit dire :
Notre prince a des dpendants
Qui de leur chef sont si puissants
Que chacun d'eux pourrait soudoyer une arme.
Le Chiaoux, homme de sens,
Lui dit : Je sais par renomme
Ce que chaque Electeur peut de monde fournir ;
Et cela me fait souvenir
D'une aventure trange, et qui pourtant est vraie.
J'tais en un lieu sr, lorsque je vis passer
Les cent ttes d'une Hydre au travers d'une haie.
Mon sang commence se glacer ;
Et je crois qu' moins on s'effraie.
Je n'en eus toutefois que la peur sans le mal.
Jamais le corps de l'animal
Ne put venir vers moi, ni trouver d'ouverture.
Je rvais cette aventure,
Quand un autre Dragon, qui n'avait qu'un seul chef
Et bien plus d'une queue, passer se prsente.
Me voil saisi derechef
D'tonnement et d'pouvante.
Ce chef passe, et le corps, et chaque queue aussi.
Rien ne les empcha ; l'un fit chemin l'autre.
Je soutiens qu'il en est ainsi
De votre Empereur et du ntre.
Haut de page

Source Esope, Des Dragons - Ce rcit se trouve attribu Gengis-Khan, dans Les paroles remarquables des orientaux - de Galand

Remarque :
On ne sait pas comment ce rcit a pu venir la connaissance de La Fontaine, l'ouvrage de Galand n'ayant paru qu'en 1694. Peut-tre une inspiration de la fable d'Esope ?

La source de cette fable a t trouve par Jacqueline Planti ("Revue d'histoire littraire de la France," Juillet-Aot 1984) dans un recueil de Louis Garon, paru en 1628. L'apologue tait destin montrer la dsunion des princes chrtiens ( une bte avec beaucoup de ttes et de queues, qui ne parvenait pas traverser une haie parce que les ttes cherchaient chacune un trou part, et de ce fait tait bloque) et la puissance des Turcs, unis (une bte une seule tte et plusieurs queues qui passait partout lorsque l'animal fourrait sa tte par un trou ). " Le voisinage de la fable "Les Voleurs et l'Ane", outre le fait que la fable est conte par un Turc un Allemand, invite la rapporter aux conflits d'Europe centrale.[...] D'autre part, [...] La Fontaine sait que le roi va tre en conflit avec la Triple Alliance (Hollande, Angleterre, Sude), peut-tre avec l'Empereur.(La Fontaine , fables, d. de G. Couton, Garnier).
Images

298x403
Dragon plusieurs ttes et le Dragon plusieurs queues (Le)
Jean-Baptiste Oudry
Peintre et graveur franais (1686 -1755)

558x386
Dragon plusieurs ttes et le Dragon plusieurs queues (Le)
Ccile

675x323
Dragon plusieurs ttes et le Dragon plusieurs queues (Le)
Gustave Dor
Illustrateur franais (1832-1883)
EsopeDragons. (Des)


100x72
FableDeux Dragons voulurent passer au travers d'une haie vive, fort touffue, qui leur barrait le chemin ; l'un avait une tte et plusieurs queues, l'autre une queue et plusieurs ttes. Ce dernier, quelques efforts qu'il ft, n'en put jamais venir bout. Comme toutes ces ttes se nuisaient les unes aux autres, elles ne purent se faire dans la haie une ouverture assez large pour y faire passer le corps de la bte. L'autre eut moins de peine se faire un passage ; la tte s'ouvrit seule le chemin fort aisment, tira ensuite les queues, et fit si bien, que tte, corps et queues, tout passa.

SensFable non commente.