Fables de La Fontaine par orde alphabétique.



27 titres correspondent au critère de recherche sur les titres commençant par A puis B.

Recueil
Livre
Fable
Titre
Vers
Morale et/ou Extrait
I
1
II
2
VIII
8
54
Le Monarque des Dieux s'avisa, pour bien faire,
De transporter le temps où l'Aigle fait l'amour
En une autre saison, quand la race Escarbote
Est en quartier d'hiver, et, comme la Marmotte,
Se cache et ne voit point le jour.
III
3
XII
12
XI
11
30
Quoiqu'ainsi que la pie il faille dans ces lieux
Porter habit de deux paroisses
I
1
V
5
XVIII
18
41
…N'en accuse que toi
Ou plutôt la commune loi
Qui veut qu'on trouve son semblable
Beau, bien fait, et sur tous aimable.
I
1
III
3
VI
6
44
Des malheurs qui sont sortis
De la boîte de Pandore,
Celui qu'à meilleur droit tout l'Univers abhorre,
C'est la fourbe, à mon avis.
I
1
IV
4
XXII
22
67
Ne t'attends qu'à toi seul, c'est un commun Proverbe.
III
3
XII
12
XIV
14
31
Tout est mystère dans l'Amour,
Ses Flèches, son Carquois, son Flambeau, son Enfance.
Ce n'est pas l'ouvrage d'un jour
Que d'épuiser cette science.
I
1
II
2
X
10
35
C'est assez qu'on ait vu par là qu'il ne faut point
Agir chacun de même sorte.
J'en voulais venir à ce point.
II
2
VIII
8
XVII
17
38
Il se faut entr'aider, c'est la loi de nature
I
1
IV
4
V
5
29
Ne forçons point notre talent,
Nous ne ferions rien avec grâce
Jamais un lourdaud, quoiqu'il fasse
Ne saurait passer pour galant.
I
1
VI
6
XI
11
30
Le Sort avait raison ; tous gens sont ainsi faits :
Notre condition jamais ne nous contente :
La pire est toujours la présente.
Nous fatiguons le Ciel à force de placets.
Qu'à chacun Jupiter accorde sa requête,
Nous lui romprons encor la tête.

0

0
I
1
41
I
1
V
5
XIV
14
12
D'un Magistrat ignorant
C'est la robe qu'on salue.
I
1
V
5
XXI
21
14
Force gens font du bruit en France
...
Un équipage cavalier
Fait les trois quarts de leur vaillance.
II
2
VII
7
XVIII
18
72
...la Philosophie
Dit vrai, quand elle dit que les gens tromperont
Tant que sur leur rapport les hommes jugeront.
II
2
VII
7
I
1
64
Selon que vous serez puissant ou misérable
Les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir
II
2
X
10
VI
6
29
I
1
II
2
XIII
13
48
Un Astrologue un jour se laissa choir
Au fond d'un puits. On lui dit : "Pauvre bête,
Tandis qu'à peine à tes pieds tu peux voir,
Penses-tu lire au-dessus de ta tête ? "
II
2
VIII
8
XIX
19
39
Laissez dire les sots ; le savoir a son prix.
I
1
IV
4
XX
20
38
L'usage seulement fait la possession.
Je demande à ces gens de qui la passion
Est d'entasser toujours, mettre somme sur somme,
Quel avantage ils ont que n'ait pas un autre homme.
II
2
VIII
8
XVIII
18
57
I
1
III
3
XVII
17
21
Vous êtes maigre entrée, il faut maigre sortir.
III
3
XII
12

0
292
I
1
IV
4
II
2
31
Je me sers de la vérité
Pour montrer, par expérience,
Qu'un sou, quand il est assuré,
Vaut mieux que cinq en espérance ;
II
2
X
10
IX
9
77
II
2
IX
9
XIX
19
31
Haranguez de méchants soldats,
Ils promettront de faire rage ;
Mais au moindre danger adieu tout leur courage :
Votre exemple et vos cris ne les retiendront pas.
I
1
I
1
VII
7
35
On se voit d'un autre œil qu'on ne voit son prochain.
I
1
V
5
I
1
69
Ne point mentir, être content du sien,
C'est le plus sûr : cependant on s'occupe
A dire faux pour attraper du bien ;
Que sert cela ? Jupiter n'est pas dupe.

Début de pageHaut de page